Aller au contenu principal

Le Bac 2018, un des sujets en exergue

Le début ce mardi des épreuves de l’édition 2018 du Baccalauréat est l’un des sujets les plus en vue dans la livraison du jour de la presse quotidienne.

"L’examen du Baccalauréat, sanctionné par le premier diplôme universitaire, démarre aujourd’hui sur toute l’étendue du territoire national", signale le quotidien national Le Soleil. 

 

Il précise qu’au total, "157.687 candidats vont composer dans 415 centres pour 515 jurys", pour "18.000 surveillants et 82.000 examinateurs (...) mobilisés". 

LA CLOCHE ne sonne plus

La précarité du secteur de la presse fait une nouvelle victime. Le quotidien «La Cloche», après 5 mois d’existence, met la clef sous le paillasson.  C’est son directeur de publication qui donne l’information sur sa page facebook.

Fraude présumée : Aziz Ndiaye veut négocier

L’ancien promoteur Aziz Ndiaye, placé sous contrôle judiciaire pour des soupçons de substitution frauduleuse d’étiquettes de deux marques d'huile (Élita et J'adore), veut négocier. Il a introduit une requête dans ce sens auprès du procureur.

L’Observateur, qui donne l’information, rapporte que le parquet est en train d’étudier la requête, mais précise que le montant à payer, éventuellement, sera fixé par la direction du commerce intérieur.

Visite de Macky en banlieue: Un déplacement à haut risque !

Le président Macky Sall est attendu dans la banlieue les 20 et 21 juillet prochains. Mais c’est un déplacement qui peut se révéler explosif.

Ça risque de chauffer à Pikine. Des jeunes et responsables de l’Alliance pour la République (Apr, parti présidentiel) comptent organiser une marche de protestation, vendredi prochain, pour dénoncer le chômage. Ils n’excluent pas d’accueillir le Chef de l’État, Macky Sall, avec des brassards rouges lors de sa visite, les 20 et 21 juillet.

Moussa Tine: “la déclaration du Président est surprenante”

Le président a fait une sortie pour dire à la population, plus particulièrement, à l’opposition qu’il ne cédera à aucune pression nationale ou internationale. Une déclaration affairant à l’affaire Khalifa Ababacar Sall dont la Cour de Jusctice de le Cedeao a reconnu des irrégularités dans les conditions de sa détention et qui surprend Moussa Tine.

Charles Fall, Dg de la Sones :"Il faudra 94 000 m3 d'eau pour un retour total à la normale"

La région de Dakar connaît un déficit de 54.000m3 d'eau, annonce le directeur général de la Sones, Charles Fall. Ce dernier estime qu'il faudra 94 000 m3    d'eau pour un retour à la normale de la distribution du liquide précieux, il s'exprimait à l'occasion d'une visite des chantiers réalisés par la Sde et la Sones. "Avec ces projets, nous connaîtrons une hausse de 30% de la capacité de production de la région de Dakar", relève-t-il. En dépit de la pénurie qui frappe la capitale, Charles Fall souligne qu'un volume de 340 000 m3 d'eau arrive à Dakar.

Politique : Press Diouf confie ses jeunes de Grand Diourbel à Dame Diop

En conclave hier dimanche dans un hôtel de la place, Aliou Diouf press et le directeur du Fonds de Financement Professionnel (3FPT), ont scellé un partenariat et chacun des parties promet de jouer sa participation pour la réélection du président Macky Sall en 2019.

 

Selon Aliou Diouf « J’ai initié cette rencontre pour mettre en relation Dame Diop et les associations et mouvements de Grand Diourbel ,pour qu’il puisse les soutenir et réciproquement que ces derniers suivent ses orientations politiques » a notamment dit Press.

BTnews

BAC-2018 : Le stress monte chez les candidats

À quelques jours du début du marathon des épreuves du baccalauréat, les élèves semblent un peu perdus dans les révisions. La grève de trois mois des professeurs est passée par là. Malgré, le report de l'examen de deux semaines, l'effet boule au ventre se fait ressentir.

Pour aborder les épreuves, qui débutent ce 17 juillet, avec sérénité les profs leur recommande quelques conseils anti-stress.

 

SENEWEB

Me Oumar Youm fait dans le recadrage

La décision de la Cour de justice de la Cedeao ne peut impacter les poursuites qui ont été engagées contre Khalifa Sall - Telle est la conviction du directeur de cabinet de Macky Sall. 

«Khalifa Sall doit être libéré, son affaire n’était pas juridique mais...»

Mamadou Ndoye de la Ld/Debout a animé une rencontre politique, à l'en croire la culpabilité du maire de Dakar n'était pas établie lors de sa garde à vue. 

Mamadou Ndoye de la Ld/Debout a animé une rencontre politique hier à Mbour. Il s’est prononcé sur l’actualité politique relative à des questions liées à l’affaire Khalifa Sall pendante devant la justice, l’action des commerçants pour le départ d’Auchan du Sénégal et les inscriptions sur les listes et le tout sur un fond de rupture avec des pratiques contre la citoyenneté et la démocratie.

S'abonner à