Aller au contenu principal

E BATEAU-HÔPITAL AFRICA MERCY À DAKAR EN 2019 (COMMUNIQUÉ

Dakar 16 janv (APS) - Le bateau hôpital "Africa Mercy" de l’ONG Mercy Syps doit séjourner à Dakar au courant de l’année 2019, annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale dans un communiqué transmis mardi à l’APS. Selon le communiqué, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, quitte Dakar ce mardi pour une visite de trois jours au Cameroun, dans le cadre de "l’exécution de la convention signée entre le Sénégal et l’ONG Mercy Syps pour la visite du bateau hôpital Africa Mercy à Dakar". Au menu de M. Sarr, une séance de travail avec son homologue camerounais André Mama Fouda, l’occasion ’’d’aborder d’autres questions de santé". Une visite d’un hôpital est également au programme, signale le communiqué reçu de la cellule de communication du ministère de la Santé et de l’Action sociale. aps

ATTAQUE DE BOFFA : La ROADDH s'indigne et appelle les autorités à plus protéger les civiles

Le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) est indigné par l'attaque meurtrière perpétrée contre des exploitants forestiers dans la région de Ziguinchor en Casamance. En effet, le samedi 6 janvier 2018, des éléments armés ont attaqué un groupe de jeunes qui cherchait du bois dans la forêt des Bayottes, à quelques encablures de la frontière avec la Guinée-Bissau, occasionnant 14 morts et 9 blessés actuellement soignés dans les hôpitaux à Ziguinchor et à Dakar. Pour la Directrice des Programmes et Plaidoyer du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) : « Rien ne saurait justifier un acte aussi abject et ignoble perpétré sur des civils non armés. Il est temps d'arrêter les homicides délibérés contre des civils en Casamance. Nous condamnons avec vigueur cette barbarie et demandons aux autorités sénégalaises de tout mettre en oeuvre pour retrouver les auteurs et les traduire en justice ». Quant au Coordonnateur de la Coalition Sénégalaise des Défenseurs des Droits Humain (COSEDDH) : « Trop d'attaques meurtrières ont été perpétrées contre des civils en Casamance au cours des 30 dernières années. Aucune des attaques commises avant celle de Bofa Bayotte n'a fait l'objet d'enquête et de poursuites judiciaires et cette impunité nourrit la violence dans la région ». Les deux organisations invitent les autorités sénégalaises à tout mettre en oeuvre pour protéger les civils casamançais contre la violence et à rechercher et traduire en justice, conformément aux lois en vigueur, les auteurs de tels actes. Aux familles éplorées, à la nation sénégalaise, elles adressent leurs sincères condoléances et souhaitent un prompt rétablissement aux blessés. dakaractu

Macky aux alliés: « Si je tombe, vous tombez avec moi »

Macky Sall veut gagner 2019 à tout prix. Selon le journal l’As, le Secrétaire général de l’Apr a réuni samedi dernier les responsables de l’Apr et ses alliés de Benno Bokk Yaakaar pour les inviter à davantage investir le terrain. A Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse, respectivement président du Haut Conseil des collectivités territoriales et président de l’Assemblée nationale, et tous deux élus pour 5 ans, il a tenu un langage clair. « Si vous pensez, vous députés, que si je perds le pouvoir en 2019 qu’il n’y aura pas de conséquences, détrompez-vous. Car, si je tombe, vous tombez avec moi », leur aurait servi Macky Sall. Qui les met en garde : « Mon successeur va dissoudre l’Assemblée et supprimer le Hcct ». C’est pourquoi, leur suggère-t-il, « vous devez parler aux populations de nos réalisations. Dieu sait qu’on en a beaucoup fait. On a fait ce que personne n’a fait en si peu de temps. Vous devez parler aux Sénégalais dans leurs langues». seneweb

Le SAEMS boude les classes ce mardi à 9H

L’année scolaire 2017 -2018  risque de connaitre des perturbations sérieuses. Le SAEMS a décrété  un débrayage ce mardi suivi d’ une grève générale demain mercredi sur  toute l’étendue du territoire national.

Le congrès Rehfram annulé : Le King Fahd ferme ses portes aux francs-maçons

Les Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram) ne se tiendront plus à Dakar. Et pour cause : le Directeur du King Fahd Palace, Pierre Mbow a annulé leur réservation à la salle des congrès de l’hôtel, informe L’As.

 Prévus les 2 et 3 février prochain, ce 26e congrès était placé sous le thème : « Francs-maçons et franc-maçonnes d’Afrique et de Madagascar, quel modèle économique et social pour le progrès de nos sociétés : Libertés, Educations, Gouvernement ».  

S'abonner à