Diourbel : Atelier stratégique pour une meilleure prise en charge des talibés

Diourbel : Atelier stratégique pour une meilleure prise en charge des talibés

L’ONG ndeyi jirim en partenariat avec Terres des hommes a tenu un deuxième atelier jeudi, à la salle de réunion du conseil départemental, sur le renforcement de capacité des différents acteurs qui gravitent autour de l’enfance, notamment sur les questions relatives à leur droit, mais aussi au mécanisme de mise à niveau des Ndayou daara, pour une synergie d'action

Le coordinateur de ndeyi jirim estime ce qu'il faut faire c'est d'écouter les Serigne daara et les talibés exposés leurs problèmes, car c’est à partir de là que l’Etat peut intervenir pour réglementer les interactions « C’est vrai que des initiatives ont été mises sur pieds mais ça ne fonctionne pas comme il se devait » a signalé Omar Sy.

Selon ce dernier, c’est à eux acteurs de la société civile de voir comment aller en synergie et de dire « Nous avons commencé à mettre une stratégie pour voir comment les ndeyi daaras pourront intervenir au niveau des écoles coraniques ».

Et d’ajouter « Cette démarche consistera à installer des cellules au niveau des sous quartiers , ainsi le suivi se fera jusqu'au niveau départemental et va continuer jusqu’à atteindre la région. Ce qui procure un système de réseau efficace de ndeyi daaras, et ce dernier, constituera un cadre de partage des informations entres acteurs, pour répondre au phénomène des enfants dans la globalité ».