La poste vers un projet de bancarisation des comptes d'épargne et courant

La poste vers un projet de bancarisation des comptes d'épargne et courant

L'annonce a été faite par le chef de service de Diourbel à l'occasion de la journée mondiale de la poste célébrée hier lundi. De nos jours, concernant l'activité de transfert d'argent, la poste fait face à une concurrence, avec les nouvelles plateformes de transferts présents sur le marché.

La concurrence est indispensable dans un pays en voie d'émergenc souligne Ibrahima Diack, chef d'agence de la poste de Diourbel. Mais cela a affecté négativement la poste en baissant le chiffre d'affaires que l'agence enregistrait "n'empêche, on a pu développer des partenariats avec certaines structures" dit-il.

" L'administration travaille de 8 heures à 18 heures, alors que le client pourrait avoir un besoin de transfert d'argent au dela de cette heure , C'est pourquoi la poste a essayé à travers ses partenaires d'assurer la continuité du servive après les heures de travail " révèle t-il.

Comme l'agence a également l'obligation de jouer un rôle d’efficacité sur les transferts d'argent et sur les courriers, elle essaie de diversifier l'offre.'' Auparavant, c'était seulement le transfert et la distribution mais aujourd'hui, la poste cible les entreprises porteuses de factures'' rassure le chef d'agence de Diourbel.

En ce qui concerne les colis, notre interlocuteur declare que la poste est en train de développer le transfert de marchandises au niveau national qu'on appelle "Jot na si", un nouveau produit mais qui existait dans le jargon de colis national pour essayer de booster ce secteur.

De plus, il note que la poste dans son espace vaste d'activités, un projet de bancarisation pour des comptes d'épargnes et comptes courants postaux, est en voie d’exécution pour diversifier le système postal en système bancaire à traves lesquels, des près, nous leur proposons l'impression de celles ci et la distribution''.

on