Elevage ‘’LADOUME’’ : un business qui rapporte.

Elevage ‘’LADOUME’’ : un business qui rapporte.

La journée mondiale des animaux, célébrée ce mercredi, a servi d'opportunité pour faire un zoom sur l’élevage à Diourbel. Selon les éleveurs, le ‘’LADOUM’’ reste la race dominante et qui rapporte beaucoup plus d’argent.

L’élevage constitue désormais une activité incontournable à Diourbel. Pratiquement dans chaque maison, il y’a un espace aménagé pour élever des poulets, bœufs pigeons, et de moutons, ou d’autres animaux domestiques.

« L élevage des moutons est plus prisée surtout la race "ladoume" qui rapporte des millions dans en un laps de temps » révèle un éleveur.

Ce dernier souligne que l’agneau peut coûter jusqu’à cinq cent mille (500 000) francs et on l'accouple souvent avec la race ‘’ASAWAT’’.

Aujourd'hui l’insécurité est le principal problème que rencontre les éleveurs « Le risque est énorme nous investissons des millions, et un beau jour, on te dévalise » fustige, un jeune éleveur et d'ajoute « Cela fait peur à beaucoup de personnes qui désirent pratiquer l’activité ».

C'est pourquoi, les éleveurs sollicitent des autorités un meilleur ’éclairage public ainsi que la sécurité au niveau des quartiers

BTneuws

on