Diourbel: l’assainissement ; un problème de sante publique

Diourbel: l’assainissement ; un problème de sante publique

Les acteurs de l’assainissement et les services concernés ont tenu une réunion technique pour un plan d’assainissement efficace de la région de Diourbel, ce mercredi à la salle de délibération Fatoumata Ka de la commune.

Le problème de vidange dans la région de Diourbel touche beaucoup plus les départements de Bambey et Mbacké .Les techniciens révèlent que neuf cent soixante onze millions (971) millions de francs CFA sortent chaque année dans la zone de Touba pour le vidange. Pourtant, cette zone qui abrite la deuxième ville métropolitaine du Sénégal regorge six(6) entreprises de vidanges.

C’est pourquoi les techniciens de l’assainissement ont pris le problème à bras le corps. Ainsi, Cinq cents (500) vidanges ont été commandées pour un bon déroulement du Magal. Toutefois, les techniciens ont révélé que 971 millions de francs CFA sortent chaque année pour 58 000 vidanges dans cette localité.

A Bambey, les boues de vidange sont déversées dans la nature ; ce qui pose un problème de santé publique et d’environnement dû à un manque de station de dépuration. En ce sens, l’ONASE est interpellée à aménager des stations de dépuration, en tant que service compétent et qui lutte contre ce fléau.

on