Le médecin chef régional de Diourbel salue l’initiative des journalistes

Le médecin chef régional de Diourbel salue l’initiative des journalistes

Docteur Balla Mbacké Mboup médecin chef régional de Diourbel a magnifié l’atelier organisé par l’association des journalistes et qui est consacré à la santé de la reproduction.

Le chef de service de la région médicale de Diourbel estime que le partenariat avec la presse va permettre à la population d’être au cœur de la question, de la santé de la reproduction. Toutefois, il ne manque pas de signaler le problème de manque d’infrastructure, de personnel qui fait que Diourbel ne peut pas répondre à tous les problèmes liés à cette affaire.

« Nous avons un déficit de ressources humaines qualifiées, conséquences, nous enregistrons des indicatifs très faibles. Par exemple, la prestation prénatale qui est l’une des stratégies qui permet de minimiser la mortalité maternelle à 34% des femmes du carte CP ainsi que la planification familiale à laquelle la région de Diourbel présente le taux le plus faible avec un pourcentage 7% de couverture » évoque Balla Mbacké Mboup.

Selon lui, pour lutter contre tous ces maux il faut augmenter le nombre de postes de santé, de centres de santé, les hôpitaux, mais également augmenter les ambulances malgré les efforts consentis tout dernièrement par le ministre de la santé en dotant douze(12) ambulance médicalisées à la région.