Clédor Séne : maitre des grandes révélations

Soumis par xewelbT le 8 août, 2017 - 22:23

Clédor Sène lâche une bombe : " En 2011, Samuel Sarr coupait le courant..."

Après avoir publié le contenu de ses discussions téléphoniques avec Pape Samba Mboup, Clédor Sène vient de lâcher une nouvelle bombe. Il a allégué qu'en 2011, Samuel Sarr coupait délibérément le courant électrique, plongeant ainsi le Sénégal dans la pénombre.

Sacré Amadou Clédor Sène serait-on tenté de dire. Rendu célèbre par l'affaire Me Babacar Sèye, il a récemment fait encore parler de lui.
L’amnistié meurtrier du défunt vice président du Constitutionnel a publié un enregistrement d'une conversation téléphonique qu'il a eu avec Pape Samba Mboup et dans laquelle ce dernier révélait son deal avec Macky Sall. Une affaire qui a d'ailleurs valu à Clédor Sène des poursuites judiciaires puisque l'ancien chef de cabinet de Me Wade a porté plainte pour diffamation. Mais c'est à croire qu'il faut plus pour arrêter Clédor Sène dans sa dynamique "d'assainir" l'espace politique sénégalais. Invité à l'émission TMTC de la DTV, il a une nouvelle fois lâché une bombe. A l'en croire, son "ami' Samuel Sarr était à l'origine des récurrentes coupures d’électricité qui ont plongé le pays dans une ambiance morose en 2011. "Je l'ai appelé pour le menacer d’arrêter, mais il a refusé de me prendre. Pourtant, c'est mon ami mais pour moi il était hors de question de protéger cette amitié au détriment de l’intérêt général. Je suis allé voir des journalistes du Week end magazine (ancien hebdomadaire du groupe Avenir Communication) pour dénoncer les agissements de Samuel Sarr. Ils m'ont même fait chanter en me proposant de parler de l'affaire Me Sèye. J'en ai profité pour vendre la mèche", a déclaré Clédor Sène selon qui, Samuel Sarr agissait ainsi pour protester contre l'emprisonnement de son père adoptif Pierre Aim.
Dakaractu