Les missions de l’OFNAC explicitées aux populations de Diourbel

Les missions de l’OFNAC explicitées aux populations de Diourbel

Diourbel, 10 mai (APS) - Les moyens de saisine et les prérogatives de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) ont été au menu du Forum citoyen organisé, ce mercredi à Diourbel, en partenariat avec la Plateforme nationale des acteurs non étatiques, a constaté l’APS.

Les participants au Forum citoyen de Diourbel, éclairés sur les moyens de saisine et les missions de l’OFNAC, ont salué le travail de l’Office et souhaité que l’obligation de rendre compte soit de mise sur tout le territoire national.

"L’OFNAC produit un rapport tous les ans et travaille sur le terrain avec des méthodes d’investigation, de recoupements. A toute saisine ou dénonciation, il y’a une enquête qui est diligentée de manière formelle pour pouvoir aboutir à des conclusions" a indiqué Mounirou Fall, coordonnateur général des programmes de l’OFNAC.

Selon lui, la loi qui institue l’OFNAC stipule que dès que "les dossiers sont bouclés, ils sont transmis au maître des poursuites qui a la latitude de poursuivre ou de ne pas poursuivre".

Il a souligné que "l’OFNAC effectue ses enquêtes, dépose ses dossiers sur la table du juge qui est libre de poursuivre, si les faits qui lui sont transmis sont réels".

M. Fall a aussi rappelé que l’OFNAC est une autorité administrative indépendante et ses membres, protégés par la loi, ne peuvent être attaqués dans le cadre de leur mission.

En marge du Forum, M. Fall a dit à des journalistes que "le Sénégal respecte les textes qui régissent le secteur de la lutte contre la corruption".

ID/PON