DIOURBEL- NDINDY : POURSUIVIS POUR INCENDIE VOLONTAIRE

DIOURBEL- NDINDY : POURSUIVIS POUR INCENDIE VOLONTAIRE

Ils ont passé la nuit du lundi, au Commissariat urbain de Diourbel. Poursuivis pour incendie volontaire sur des lieux servant d’habitation, les 10 jeunes de Bohé Baol n’ont pas été entendu sur le fond du dossier. Ils ont bénéficié d’un retour de Parquet et pourraient faire face au Procureur, ce mardi.

Les 10 jeunes de Bohé Baol bénéficient d’un retour de Parquet.

Interpellés jeudi dernier lors des affrontements à Ndindy par les éléments de la Brigade territoriale de gendarmerie de Diourbel, pour le branchement d’un tuyau pour une adduction en eau potable, les 10 jeunes n’ont pas pu faire face au Procureur de la République auprès du tribunal de grande instance de Diourbel.

Après 96 heures de garde-à-vue dans les locaux de la gendarmerie, ils ont été déférés au Parquet du tribunal de grande instance de Diourbel lundi, vers 11 heures, mais n’ont été entendu au fond du dossier. Face aux regards impuissants de leurs parents qui ont assiégé le Palais de justice de Diourbel dès les premières heures de la matinée, les mis en cause ont quitté le tribunal aux environs de 19 heures pour se rendre au Commissariat urbain de Diourbel où ils ont passé la nuit ce lundi.

Les 10 jeunes de Bohé Baol ont bénéficié d’un retour de Parquet. Leur face-à-face avec le Procureur est prévu ce mardi. Ils sont poursuivis d’avoir mis volontairement le feu sur les lieux servant d’habitation à Cheikh Faye et Abdou Diagne.

Dans ces incendies, deux concessions de 16 cases ont été calcinées. Des faits qualifiés de crimes pourraient valoir à ces jeunes une comparution la Chambre criminelle. Selon une source concordante proche de cette affaire, le dossier de ces jeunes a été confié au Juge d’instruction du Premier cabinet. Me Abdoulaye Babou s’est constitué dans cette affaire pour prendre la défense de ces jeunes.
Jules Diop

on