Le manque de Matériels de formation et de ressources humaines : les principaux problèmes des sages femmes de Diourbel

Le manque de Matériels de formation et de ressources humaines : les principaux problèmes des sages femmes de Diourbel

Le mois de mai (du 1er au 25) a été décrété mois de la sage femme au Sénégal, le département de Diourbel a choisi les 19-20 et 21 mai prochain pour marquer la fête. Elles veulent profiter de l''occasion offerte par cette journée mondiale célébrée chaque 5 mai, pour souligner les problèmes majeurs que rencontre Diourbel.

« A Diourbel, il y'a des sages femmes qui ne sont pas encore recrutées, et d’autres qui n’ont pas encore perçu leur salaires depuis bientôt trois mois. En effet, ce sont les comités de santé qui les motivent mais apparemment ils ont arrêté » précise Maimouna Diouf née sous madame Beye, coordinatrice santé reproduction au niveau du district sanitaire de Diourbel.

Par ailleurs, elle note que le manque de matériels, de formation et de ressources humaines demeure toujours actuel malgré les nombreux efforts consentis durant les années passées « Les moyens disponibles ne peuvent pas couvrir l’ensemble du département de Diourbel, c'est pourquoi ces problèmes persistent toujours au niveau du département ».
Auteur :BTnews