L’intersyndicale des centrales invite au respect de l’agenda des négociations

L’intersyndicale des centrales invite au respect de l’agenda des négociations

Diourbel,1er mai (APS) – Le porte-parole du jour des organisations syndicales de Diourbel, Moussa Diallo a regretté, lundi, le non respect de l’agenda de travail initialement retenu, estimant que "les négociations doivent se terminer au plus tard en fin Juillet".

"Le chapelet de revendications énuméré en 2016 dans un espace de dialogue et de concertation est toujours en cours" a estimé M. Diallo qui remettait leur cahier de doléances au gouverneur de la région de Diourbel.

"Nous ne pouvons que reprendre ce cahier et le re- déposer avec quelques points relatifs au secteur des corps gras avec la naissance de la Sonacos SA sur les cendres de la SUNEOR", a expliqué M. Diallo.

"Nous pensons que ce cahier va très rapidement connaître une issue heureuse avec un agenda défini", a-t-il soutenu.

L’adjoint administratif du gouverneur, Amadou Coumba Ndiaye qui a reçu le cahier des doléances a rappelé que "des efforts notoires" ont été consentis pour l’examen du cahier 2016.

"Les dispositions nécessaires seront prises pour toutes les doléances exprimées et qui relèvent du niveau local. Le reste sera transmis au niveau supérieur", a conclu M. Ndiaye.

ID/PON