LÉGISLATIVES DE 2017: Le Monde rural réclame sa part

LÉGISLATIVES DE 2017: Le Monde rural réclame sa part

Monsieur Khadim Seye, jeune responsable de l'alliance pour la république APR du département de Diourbel, et natif de la commune de Taiba Moutoupha, dans l’arrondissement de Ndindy pense que ipto- facto on doit choisir parmi les candidats devant siéger à l’hémicycle pour défendre les intérêts du département un représentant du monde rural.

Selon lui l'arrondissement de Ndindy est toujours laissé en rade alors que parmi les 12 communes que compte le département de Diourbel, Ndindy est le plus grand nombre de circonscription (6) au total, donc mérite respect et considération clame M. Seye.

« Aucun poste de responsabilité n’a été donné à l’arrondissement de Ndindy. Pour preuve, lors des élections du haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) tous les deux sièges de BBY ont été octroyé à la commune de Diourbel et à l’arrondissement de Ndoulo » souligne le jeune apériste de Taiba Moutoupha.

Et de plaider pour le monde rural « L’arrondissement de Ndindy doit se tenir comme un seul homme pour présenter un candidat capable de représenter dignement le département de Diourbel, et de défendre ses intérêts en faisant face à tous complots et parachutages » invite Khadim Sèye.

Il poursuit en appelant le monde rural de ne plus accepter que des responsables qui perdent dans leurs communes, ou dans leurs bureaux de vote , soient promus ou se permettent à chaque échéance de placer leurs hommes à la place des personnes plus légitimes et les plus méritantes « Le monde rural regorge de ressources humaines capables d'assumer de hautes responsabilités ».

A coté de ce constat, Monsieur Seye termine par « Nous exigeons aussi que notre arrondissement soit désenclavé davantage sous le régime de Macky Sall avec le bitumage des axes Diourbel-Ndindy-Darou Mouhty et Diourbel- Taiba Moutoupha-Keur Ngalgou-Gade Escale-Touba Lappé (Keur Ngana) qui constituent de vieilles doléances ».
Auteur :BTnews