Aller au contenu principal

Mamadou Lamine Maïga : "Comment j'ai vaincu l'héroïne et la cocaïne…"

Il parle de son single "Sou booba", un retour dans le passé annonciateur d'un album en chantier. Il confie son ambition de renouer avec Oumar Pène et le Super Diamono, groupe dont il était le benjamin et l'une des têtes de gondole. Dans cet  entretien avec Seneweb, Mamadou Lamine Maïga se livre à cœur ouvert. Aussi, il revisite son passé de toxicomane qu'il assume totalement pour, dit-il, aider les junkies à s'en sortir. Il y a 9 ans, Maïga revenait à la musique avec l'opus "Retour de l'enfer". Aujourd'hui il continue de rebâtir sa vie pour en faire un paradis.

LOUGA : GRACIÉ LE 4 AVRIL, IL RETOURNE EN PRISON

La police de Louga a démantelé, hier, rapporte L’Observateur, une bande de six cambrioleurs, dont un ancien détenu gracié le 4 avril, qui avait élu domicile dans une maison prise en location au quartier Keur Serigne Louga Sud.

Les malfrats ont été arrêtés en possession de chanvre indien et d’une importante quantité de matériel composé du produit de leurs casses. Les mis en cause sont en garde-à-vue dans les locaux du commissariat urbain de Louga.

seneweb - baoltimesnews RP 

Spéculation foncière :Le maire de Sindia dans le collimateur de l’Ofnac

Alors que de nombreux observateurs évoquaient sa mort clinique, voilà que le l’Office nationale de la lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) surgit de nouveau. Des agents de la structure présidée par Seynabou Ndiaye Diakhaté ont investi la mairie de la commune de Sindia que dirige Thierno Diagne. Selon Iradio, ces agents de l’Ofnac, qui enquêtaient sur les spéculations foncières, très fréquentes dans cette commune, depuis que l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) y est érigé, ont bouclé leurs travaux après avoir passé une semaine dans la municipalité.

Mbour : un marabout arrêté suite à la mort suspecte de son talibé

Un marabout a été arrêté par les gendarmes à Darou mouride, une localité située dans la commune de Malicounda (département de Mbour) suite à la mort suspecte de son “talibé”. Le défunt enfant était inhumé en catimini. Informés, les gendarmes pour s’enquérir de la situation. Les sapeurs-pompiers ont exhumé la dépouille. Selon la Rfm, le talibé aurait été tabassé à mort par son marabout. Une enquête a été ouverte pour élucider cette affaire.

 

S'abonner à People