Aller au contenu principal

Retrait des passeports diplomatiques: 100 personnes visées dont des fils de Ministres, magistrat et des marabouts

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a remis à la Police des airs et des frontières une liste de 100 personnes détentrices de passeports diplomatiques à retirer.

 

Parmi les personnes citées, il y a un haut magistrat et des fils de ministres. L’Observateur, qui a levé le lièvre dans son édition d’hier, a dévoilé les noms des premières victimes de la mesure de retrait des anciens passeports diplomatiques.

 

20 sénégalais expulsés en Mauritanie

ils étaient détenus depuis 10 jours à la prison de Bagdad, en Mauritanie, pour non détention de cartes de séjour. Depuis plusieurs jours, les autorités mauritaniennes procèdent à des rafles et emprisonnement d’étrangers, dont des sénégalais, pour non possession de cartes de séjour,  révèle la RFM. 

En début de semaine, le ministre des Affaires étrangères mauritanien, Ismaël Cheikh Ahmed, avait indiqué que les sénégalais sont les bienvenus en Mauritanie et que des mesures seront prises pour les épargner de ces mesures.

vip. people.net 

Urgent : Décès du général Lamine Cissé

Le général Lamine Cissé est décédé. Il a été chef d'Etat major général des armées (Cemga). Le général Cissé est également ancien ministre de l'Intérieur. Seneweb présente ses condoléances à la famille de l'illustre disparu.

seneweb - baoltimesnewsRP

Thiès : Un père de famille viole ses filles

Plus sadique que O. Ngom tu meurs. Âgé de 59 ans, son vice est de violer ses propres filles. Et, relate L'Observateur dans sa parution de ce vendredi, cette affaire d'inceste alimente les conversations et suscite moult commentaires au quartier Hersent de Thiès.

Déjà condamné à 5 ans de prison pour avoir violé sa fille M. Ngom, le conducteur de moto Jakarta, abandonné à l'époque par son épouse Y. Mbow qui avait demandé le divorce, a récidivé la semaine dernière. Il crèche depuis mercredi à la prison de Thiès.

seneweb - baoltimesnewsRP 

Arabie Saoudite : Voici les 23 africains qui seront exécutés

Les autorités saoudiennes ont dévoilé la liste des 23 Nigérians qui se trouvent actuellement dans le couloir de la mort pour des infractions liées à la drogue. 

Dans un rapport, le journal The Nation laisse entendre que les Nigérians auraient été reconnus coupables d’avoir enfreint la loi sur le contrôle des stupéfiants et des substances psychotropes, promulguée en vertu du décret royal n° M/39 du 8/7/1428AH et passible de mort. 

S'abonner à People