Aller au contenu principal

Inondations dans l'Aude : le bilan réévalué à 14 morts et un disparu

Le bilan continue de s'alourdir. Au moins quatorze personnes ont été tuées dans les violentes intempéries qui touchent l'Aude depuis le début de la semaine, d'après les derniers chiffres communiqués par la préfecture. Un nouveau corps a en effet été découvert dans la commune de Villalier, au nord de Carcassonne.

Six personnes sont décédées à Trèbes, trois à Villegailhenc, une à Villardonnel, une à Carcassonne, une à Saint-Couat d'Aude et deux à Villalier. Une personne est par ailleurs toujours portée disparue.

L'ex-président du Barça Sandro Rosell jugé pour blanchiment en février

L'ancien président du FC Barcelone, Sandro Rosell, va être jugé pour blanchiment d'argent lié en particulier à la vente de droits télévisés de matches de l'équipe du Brésil à partir de février. Le procès s'ouvrira le 25 février devant le tribunal madrilène de l'Audience nationale. Des audiences sont prévues ensuite les 26 et 27 février puis du 11 au 14 mars et du 25 au 27 mars. Hormis Rosell, à l'encontre duquel le parquet réclame une peine de onze ans de prison et une amende de 59 M€, son épouse, un avocat andorran et trois autres personnes seront jugés dans cette affaire.

Un nouveau né de sexe féminin abandonné, retrouvé à Thialy ( Thiès :)

Encore un cas d'abandon de nouveau né dans la capitale du rail (Thiès). Cette fois-ci, il s'agit d'un bébé de sexe féminin qui a été retrouvé près d'un terrain de football au quartier Thialy.  
L'enfant aurait pu mourir, si les habitants ne l'avaient retrouvé à temps. Ces derniers ont été alertés hier vers les coups de 22 heures par les cris d'un nouveau né aux alentours du terrain " Jean Collin".  

Naufrage du Joola : La France classe l'affaire

La Cour de cassation de la France a prononcé un non-lieu définitif sur l'affaire du naufrage du bateau Le Joola. La haute juridiction française confirme ainsi la décision de la Cour d'appel de Paris rendue en 2016.

Une mauvaise nouvelle pour les 18 familles des victimes françaises de l'accident qui avait fait plus 1800 morts. La partie civile visait l'ancienne Premier ministre, Mame Madior Boye, ses deux ministres, Youssouf Sakho et Youba Sambou, et le chef d'Etat-major général des armées de l'époque, général Babacar Gaye.

Un Sénégalais tué en Algérie et enterré dans un chantier

Un Sénégalais a été tué en Algérie. Selon  L’AS, qui donne l'information, la victime, Sakho Diallo, a reçu une barre de fer à la tête dans un chantier. Il a été enterré, d’après le journal, qui précise que le drame a eu lieu avant-hier.

L’AS renseigne que la famille de la victime, qui est originaire de Mbour Toucouleur, juge suspecte la mort de Sakho Diallo. Elle interpelle l’Etat et le directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, pour que la lumière soit faite sur cette affaire. Tout en signalant qu’il n’y a pas eu de certificat de genre de mort ni autopsie. 

S'abonner à People