Aller au contenu principal
j

"Pays de merde" : 54 pays africains demandent des excuses à Donald Trump

Les ambassadeurs du groupe africain à l'ONU ont exigé dans un communiqué au langage très fort des "excuses" du président américain Donald Trump, condamnant ses propos "racistes" rapportés la veille sur l'immigration en provenance de "pays de merde".

L’emploi par le président américain Donald Trump du mot "pays de merde" pour désigner Haïti et certains pays africains susceptibles d'envoyer des migrants aux Etats-Unis a déclenché un tollé mondial.

Après une réunion d'urgence des ambassadeurs du groupe africain à l’ONU qui a duré quatre heures, ces derniers ont exigé vendredi 12 janvier "rétractation et excuses" de la part de Donald Trump. Ils se sont dit "préoccupé par la tendance continue et grandissante de l'administration américaine vis-à-vis de l'Afrique et des personnes d'origine africaine à dénigrer le continent, et les gens de couleur".

Le groupe affirme être "solidaire du peuple haïtien et des autres qui ont également été dénigrés" tout en remerciant "les Américains de toutes origines qui ont condamné ces remarques".

France24

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.