Aller au contenu principal
s

Couvre feu : les rues désertes, les talibés inquiets

Le couvre feu est effectif à Diourbel. Les rues sont vides seuls des talibés et de rares messieurs sont en activité pour trouver de quoi manger ? L’ordre a régné. La pandémie est le nœud de l’histoire. Celle qui a bouleversé toute la vie, le monde, tant du point de vue économique, et socio- religieux.

 

 Les plus impactés sont ces apprenants de l'enseignement coranique qui auront forcément le ventre vide. Les portes des maisons sont fermées à partir de 20H à cause du couve feu décrété par Macky Sall dans toute l’étendue du territoire national du Sénégal.

 

 Ces derniers (talibés) qui faisaient le « yalwane »( mendier ) tous les jours après le crépuscule, nombreux parmi eux sont rentrés hier nuit « bredouilles ». Le couvre feu décrété à obligé tout le monde à se terrer, les rues, les boutiques fermées, ce qui a rendu difficile le parcours du talibé ce mardi.

 

 Les forces de sécurités et de défenses se sont investies partout pour Contrôler et faire appliquer aux diourbellois les mesures, qui ont pour effet d’arrêter la propagation du covid 19, à l’instar des autres régions.

 

Heureusement, des bonnes volontés de Médinatoul se sont cotisées pour leur offrir un diner ( Fodé, pain etc…)

 

 D’aucuns pensent que si ça continue, certains vont mourir de faim ? Donc, l’Etat garant des vies et de la dignité des individus doit agir le plus rapidement possible avec son plan social pour soulager un peu son peuple afin de leur permettre de vivre.

 

Ensemble, nous pouvons vaincre le coronavirus !!!

 

Baoltimesnews