Aller au contenu principal
g

Cinq (5) véhicules de luxe volés saisis par la douane, des suspects arrêtés

Les Douanes sénégalaises ont annoncé jeudi la saisie de cinq véhicules de luxe volés et l’arrestation d’individus en 24 heures au Port de Dakar et sur le Corridor Dakar-Bamako.

Le bureau des relations publiques et de la communication de la Direction générale des Douanes signale qu’il y a ‘’depuis quelques temps’’, un renforcement de la surveillance et du contrôle des mouvements de véhicules par fret maritime et par voie terrestre. 

 

Les mesures prises dans ce sens n’ont pas tardé à s’avérer fructueuses. En effet, la subdivision des douanes du Port autonome de Dakar a ‘’déjoué, ce mercredi 02 octobre 2019, aux environs de 23 heures, une tentative de déversement frauduleux de deux véhicules sur une aire de stationnement située à Mbao, dans la région de Dakar’’, rapporte un communiqué reçu à l’APS. 

 

Les véhicules en question, une Range Rover et une Peugeot 3008, ‘’étaient dans un conteneur déclaré en transit vers le Mali’’, explique la Direction des relations publiques des Douanes. 

 

Les douanes sénégalaises soulignent que ‘’les premières investigations menées de concert avec Interpol ont révélé que les deux véhicules sont volés et que les types et marques de véhicules déclarés ne sont pas conformes aux modèles découverts dans le conteneur’’. 

 

Le mardi 1er octobre, la subdivision des Douanes du Port autonome de Dakar mettait la main sur trois autres véhicules ‘’de marque Toyota dont deux modèles C-HR Hybride et un RAV4 Hybride’’. 

 

‘’Les trois véhicules sont rapportés volés selon les résultats des investigations menées toujours en collaboration avec le Bureau Central National Interpol de l’Organisation Internationale de la Police Criminelle’’, explique le communiqué.

 

Les véhicules en question, acheminés vers le Sénégal depuis le port de Le Havre en France, ont été débarqués à Dakar le 22 septembre 2019.

"Sur le modus operandi, les mis en cause ont déclaré des effets personnels alors qu’en réalité, il n’y avait dans le conteneur que les trois véhicules non déclarés et non manifestés’’, explique le communiqué 

 

Cette saisie est "rendue possible grâce au travail minutieux effectué par l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires (UMCC)’’.

aps