Aller au contenu principal
o

Thiès : près de 10 tonnes de produits alimentaires impropres incinérés

Le service régional du commerce de Thiès a incinéré, jeudi, près de 10 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation humaine, saisis sur des commerces, a constaté l’APS.

 

Composée de dattes, de boissons en bouteilles et en cannettes, de biscuits, de lait en poudre, de farine, de bonbons, entre autres, la cargaison est évaluée à environ 50 millions de francs CFA, selon le chef du service régional du commerce, Alioune Samb.

 

Il s’agit de produits ayant atteint leur date de péremption ou ne respectant pas les normes en vigueur, qui ont été saisis sur des boutiquiers ou sur le marché, sur une période de 8 mois.

 

Les produits ont été brûlés par une équipe de sapeurs pompiers. 

 

D’autres articles dégradés par les insectes et les rongeurs dans le magasin du service du commerce, ont été enfouis sur place, ne pouvant pas être convoyés jusque sur les lieux de l’incinération à la sortie de la ville.

 

Les services du commerce sensibilisent souvent les grossistes, pour les amener à se garder de vendre des produits dont la date d’expiration est proche, pour éviter qu’ils se retrouvent périmés dans le boutiques, peu de temps après, a rapporté M. Samb.

 

Il a, dans le même moment, invité les consommateurs à lire les dates de péremption des produits et à éviter d’acheter certains produits dans la rue. 

 

L’exposition prolongée au soleil de certaines denrées comme le lait, le fromage, peut les rendre impropres à la consommation avant même leur date de péremption, a-t-il expliqué.

 

Le commissaire aux enquêtes économiques en appelle aussi à leur collaboration, en signalant au service du commerce les cas d’anomalie constatée sur les produits.

 

Tous les contrevenants ont fait l’objet de procès-verbaux qui ont abouti à des sanctions de 10.000 à 3 millions de francs CFA, a-t-il fait savoir. 

aps - baoltimesnews rp