Aller au contenu principal
o

Suppression poste PM : Macky Sall super PR

Le président Macky Sall a sans doute lu et relu Machiavel. Et pour cause, il mène tout son monde en bateau. Jamais durant la campagne électorale, il n’a pas évoqué avec les sénégalais, son ardent désir de devenir un super président de la république. C’est à dire un chef de l’état qui va consacrer entre ses mains tous les pouvoirs.

 

 Les ministres qui seront nommés dans le nouvel attelage gouvernemental devront lui rendre compte uniquement. Il n’a pas besoin de premier ministre. Celui qui acceptera le poste, ne sera là que pour quelques mois, le temps que les députés amendent la constitution pour permettre au chef de l’état de supprimer le poste de premier ministre.

 

Il va donc supprimer ce poste et ramener les sénégalais à 35 années en arrière. Il va encore tripatouiller la constitution sénégalaise. Ce qui renseigne à suffisance sur la difficulté réelle de Macky sall de nommer un gouvernement. Trente heures après la démission du Premier ministre, le Sénégal  est sans gouvernement. Une première dans les annales de l’histoire de ce pays.

 

Supprimer le poste de PM. Macky sall se trompe lourdement d’époque. Lorsque le président Diouf l’avait expérimenté en 1983, il a reculé en 1991 pour nommer de nouveau Feu Habib Thiam à ce poste très stratégique.

 

Le PM dans la constitution actuelle n’est pas un dauphin, il est seulement coordonnateur des ministres ou bien le 1er des ministres parce que la plupart des ministres traitent directement avec le chef de l’Etat. Si Macky Sall modifie moins de trois années la constitution après le référendum de 2016, ne le fera-t-il pas pour un 3ème mandat ? Rien n’est sûr, tellement la personne a habitué les sénégalais à des cachotteries.

Baoltimesnews