Aller au contenu principal
m

AC Milan : Lucas Paqueta, la trouvaille brésilienne déjà indispensable

Recruté en janvier pour 35 M€, un tarif plutôt élevé pour la Serie A, Lucas Paqueta ne quitte pas le onze de départ de Gennaro Gattuso, s'imposant, à 21 ans et pour sa première expérience européenne, comme un maillon indispensable du club lombard.

À l’heure où le PSG est critiqué pour sa politique sportive sous la conduite d’Antero Henrique, l’AC Milan se redresse tranquillement en Serie A sous l’impulsion d’un recrutement hivernal royal mené par Leonardo. L’ancien directeur sportif du PSG déroule désormais ses qualités chez les Rossoneri, qui n’en demandaient pas tant. En recrutant Krzyzstof Piatek en fin de mercato hivernal, il a donné au Milan le goleador qui lui manquait au regard de l’échec criant de Gonzalo Higuain. Mais surtout, il a doublé toute la concurrence pour Lucas Paqueta, jeune gaucher brésilien de 21 ans, que le FC Barcelone et le PSG ont pendant un temps pensé pouvoir recruter.

Leonardo, grâce à ses solides réseaux, s’est infiltré et a empoché la mise en l’espace de quelques jours. Et aujourd’hui, Paqueta est l’un des éléments clés dans la bonne période milanaise. Le club entraîné par Gennaro Gattuso vient en effet de gagner 4 matches pour 2 nuls et 1 défaite (en Supercoupe d’Italie, face à la Juve) sur les 7 matches disputés en janvier. Paqueta a été titularisé à chaque rencontre, ce qui est plutôt surprenant pour un joueur arrivant du Brésil et connaissant sa première expérience en Europe.

Paqueta et l’illusion Kaka

Positionné en milieu axial gauche dans le milieu à trois de l’AC Milan, généralement aux côtés de Bakayoko et Kessié, il étale un volume de jeu intéressant, même s’il peine encore défensivement, et promène un style qui n’est pas sans rappeler celui d’une légende milanaise, Kaka. Qualité technique, bonne vision de jeu, élancé et racé, Paqueta ressemble étrangement à son illustre compatriote. Face à Cagliari dimanche soir, il a ouvert son compteur but en reprenant victorieusement un centre au second poteau. Un but qu’il n’a pas fêté avec joie, préférant rendre hommage aux victimes de l’incendie du centre de formation de Flamengo, son club formateur.

Premier but donc, qui s’ajoute aux 3 passes décisives déjà effectuées. Pas mal du tout pour des débuts européens au cœur d’une équipe particulièrement irrégulière avant son arrivée. Meilleur joueur du match dimanche selon le Corriere dello Sport (qui l’a noté 7,5), Paqueta est, avec Piatek, à l’origine du renouveau milanais. Revenu à 4 points de l’Inter Milan (Milan-Inter prévu le 17 mars prochain), le club rossonero peut croire à une fin de saison enthousiasmante.

footmercto