Aller au contenu principal
n

OGC Nice : Mario Balotelli touche le fond

Face à Angers, Mario Balotelli a une fois encore déçu sur le terrain, et a notamment été sifflé par les supporters niçois.

Ce fut l’un des principaux animateurs du dernier mercato estival. Annoncé tout proche de l’Olympique de Marseille, Mario Balotelli est finalement resté du côté de Nice, décidant de prolonger l’aventure avec les Aiglons pour au moins une saison supplémentaire. Une bonne décision ? Pour l’instant, force est de constater que cette troisième année sur la Cote d’Azur s’avère être un véritable fiasco. C’est simple, l’Italien n’a toujours pas trouvé le chemin des filets en neuf rencontres de Ligue 1 disputées jusqu’ici.

Plus inquiétant encore, on semble revoir ce Super Mario sulfureux et polémique qui semblait pourtant s’être calmé lors de son arrivée en Ligue 1. En octobre, il avait par exemple été écarté pour le match face à Toulouse. Roberto Mancini a lui fait le choix de se passer de ses services pour la sélection italienne, alors que l’attaquant a aussi fait parler de lui le week-end dernier lorsqu’il a été remplacé par Patrick Vieira à un quart d’heure de la fin.

Patrick Vieira est toujours de son côté

Mauvais choix, forme physique peut-être pas optimale, coups francs très mal négociés, Balotelli est bien loin de son meilleur niveau. Et ça ne s’arrange pas, puisque maintenant, c’est le public niçois qui semble se retourner contre le joueur transalpin. Lors du match face à Angers à la maison, qui s’est terminé par un 0-0 sans saveur, l’ancien de l’Inter et de Manchester City entre autres a ainsi été sifflé par une partie du public, lors de plusieurs mauvaises prises de balles, puis au moment de sa sortie peu après l’heure de jeu. Il a d’ailleurs directement filé aux vestiaires.

Présent en conférence de presse après le match, Patrick Vieira a tenu à épauler son joueur : « Mario est en mal de confiance. Ça se voit dans ses prises de balle. Il faut que tout le monde soit derrière lui, le club, le staff, les joueurs, les supporters. Et continuer à travailler avec lui. Parce que Mario est un joueur important pour nous ». Mais l’Italien va bientôt devoir rendre la confiance que lui accorde le champion du monde 98, sous peine que ça se corse encore plus pour lui à Nice...

  • Foot Mercato