Aller au contenu principal
n

Le témoignage poignant de Sokhna Aisha Sy pour son père Al Amine

Un an d’errance,un an de doute et d’interrogation, un an de résignation, un an de solitude et de prières.
PÈRE un an que tu es parti sur un tapis de soie sans bruits ni trompettes. Ta disparition soudaine n’a guère altéré notre foi! Au contraire Allah Swt nous aide à éclairer le chemin que tu n’as cesse de tracer car tu savais….Hélas je te croyais immortel!
Immortel sera ton oeuvre colossale! Ton étoile continue de veiller au fimament céleste,ta baraka nous éclaire pour le reste de nos vies..
Au plus profond de mon être, tu me manques même si je feins l’indifférence. Tu as marque d’un seau indélébile ta famille, la Ummah et ce pays. Tu es noble, sage,humble, généreux, élégant, honnête,juste…
Tu as incarné les valeurs intrinsèques du modèle prophétique. PÈRE,tu as honoré Serigne Babacar Sy.
J’imagine déjà la célébration de ta venue parmi les Élus d’Allah Swt car je suis sûre que tu en fais partie. J’imagine déjà les tambours annonçant ta venue peut être au son de rabboune tabaraka? Que sais-je?
Mais cela me console même si les flots de larmes continueront de couler pour toujours. On ne s’habitue pas à la douleur.
Tu étais l’âme de « Kaolack, tu étais l’âme de Tivaouane, tu apaisais les âmes et les esprits de toute une génération
Certe je continuerai à communier avec toi car je sais que tu m’entends. Comme tu entends les voix suaves des talibés récitant le coran bercé par cette brise crépusculaire a l’ombre de ton père.
Repose-toi PÈRE, car tu le mérites!
Repose-toi Jambar, MISSION ACCOMPLIE!!
Ta »maman »

 

 

seneweb-BTnews-RP