Aller au contenu principal
football

Ligue des Champions : Dani Alves dévoile l’adversaire numéro 1 du PSG

Leader incontesté de son groupe en Ligue des Champions (3 points d’avance sur le Bayern, 17 buts marqués, 0 encaissé) et déjà qualifié pour les huitièmes de finale, le Paris Saint-Germain survole les débats sur la scène européenne. Le match de demain face au Celtic Glasgow comptant pour la cinquième journée de la phase de poules ne s’annonce donc pas comme un défi insurmontable pour les hommes d’Unai Emery. Mais pas question pour les Rouge-et-Bleu d’aborder ce choc en touriste. Interrogé par le journal écossais Daily Record, Daniel Alves a d’ailleurs envoyé un message aux Bhoys.

« Il n’y a aucune chance pour que l’on prenne le Celtic à la légère, si c’est ce qu’ils pensent. Le travail n’est pas encore terminé. C’est important de garder cette dynamique, mais aussi de finir premier de groupe. Il ne faut pas que le Celtic s’attende à un match facile juste parce que nous sommes déjà qualifiés. Le résultat en Écosse (5-0) ne veut plus rien dire. Ça ne veut pas dire que l’on va automatiquement s’imposer (au Parc). » Bien décidé à régaler le public du Parc avant le choc à Munich le 5 décembre prochain, Daniel Alves a ensuite évoqué la suite de la compétition.

Attendu au tournant en raison de son mercato estival XXL, le Paris Saint-Germain est annoncé comme l’un des favoris à la victoire finale. Un sacre tant espéré par les dirigeants de QSI. Mais cette saison, une équipe impressionne tous les observateurs, y compris Alves. « Il n’y a pas de pression pour savoir si nous sommes favoris. Il n’y a pas plus de pression que celle que nous nous mettons. Je pense que nous pouvons gagner la Ligue des Champions, et c’est tout ce qui compte. Nous ne pensons pas à nos potentiels rivaux, mais Manchester City semble être très fort. C’est la deuxième saison de Pep (Guardiola). Maintenant, il connaît ses joueurs et son équipe joue à sa façon. Ils ont des joueurs de classe mondiale à tous les postes. » Et pour rappel, si Neymar ne lui avait pas demandé de venir à Paris, Daniel Alves aurait fait partie de l’armada de Guardiola.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.