Aller au contenu principal
F

Matam : 85 poches de sang collectées pour l’hôpital régional

Au total 85 poches de sang ont été collectées au cours d’une opération de don sang initiée, jeudi au centre culturel, par le gouverneur de la région de Matam (nord), Oumar Mamadou Baldé, a constaté l’APS.



 


"C’est suite au décès de deux de nos patients à l’hôpital régional de Matam faute de sang que j’ai décidé, avec l’administration, d’organiser cette opération de don de sang..." a expliqué Oumar Mamadou Baldé.


Les militaires du camp d’Ourossoguui, les gendarmes de l’escadron d’intervention et de surveillance de Thiembé, les agents des douanes de Sémmé, les policiers et les sapeurs pompiers sont venus s’associer à ce "geste humanitaire important" a-t-il ajouté.


 

Le chef de l’exécutif régional s’est félicité de l’opération et a souhaité sa pérennisation par les membres des mouvements associatifs de jeunes, les chefs religieux, les acteurs territoriaux, dans les écoles coraniques, etc. pour sauver des vies.


"Le sang est important, nos femmes qui accouchent en ont besoin, les accidentés et certains blessés ne peuvent être sauvés que par la disponibilité du sang" a fait noter Oumar Mamadou Baldé.



Pour sa part, le médecin-chef de région, Bassirou Ndir a qualifié d’"extrêmement important" pour les structures de santé et pour les populations l’acte posé par le gouverneur.


"L’un de nos problèmes principaux dans la région de Matam c’est le sang comme partout ailleurs dans le pays. Ici nous avons un problème de collecte de sang, le personnel du laboratoire de l’hôpital d’Ourossoguui n’étant pas nombreux" a dit Dr Ndir qui y allie un problème de mobilisation des populations

 

aps-BTnews-RP