Aller au contenu principal
h

Le permis à points opérationnels à partir de juillet 2018

L’État tient au permis à points pour réduire de manière drastique les accidents de circulations. Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres, Abdoulaye Daouda Diallo a profité de la cérémonie de lancement de la campagne de prévention routière pour annoncer l’opérationnalisation du permis à points au mois de juillet prochain. Pour Abdoulaye Daouda Diallo l’instauration de ce permis va contribuer à la réduction des accidents sur les routes. L’objectif à long terme est d’arriver au moins à un mort par accident. Le ministre des Transports précise à l’endroit des transporteurs que le permis à points ne leur est pas destiné, mais plutôt à tout le monde. Ainsi, pour sanctionner les chauffards, il suffira juste de leur retirer des points. Il faut rappeler que les transporteurs ont toujours rejeté l’instauration du permis à points. Il est insensé, à leurs yeux, d’appliquer le permis à points alors que les pays de la sous région trainent les pieds. Ils se demandent comment alors sanctionner les chauffeurs par exemple maliens qui feront des accidents au Sénégal. En outre, ils pensent que les conditions ne sont pas encore réunies pour appliquer cette décision. avec L'as