Aller au contenu principal
m

Diourbel : Les couturiers menacent de tailler en pièce Macky

L'autorisation accordée à des ressortissants chinois pour la création d'une unité textile fâche les tailleurs de Diourbel. Très en colère, ces derniers parlent de "concurrence déloyale" et menacent le chef de l'État, Macky Sall, de vote-sanction. Pour l'éviter, Moussa Mbow, président des tailleurs du Sénégal, appelle le président de la République "à reculer" sur cette décision.

En tournée dans le Baol, ces acteurs prévoient d'organiser des sit-in dans tout le pays.

"Si le président Macky Sall ne parle pas aux acteurs du secteur, nous allons nous mobiliser pour organiser des marches pacifiques dans tous les départements du Sénégal. Si le président Macky Sall ne recule pas sur cette décision, nous allons voter contre lui", prévient Moussa Mbow, sur Sud fm.

Pour ce dernier, "cela ne sert à rien que le ministère de la Formation professionnelle forme des jeunes, leur donne des financements pour ensuite leur amener des concurrents. Cela, on ne peut pas le comprendre".

seneweb