Aller au contenu principal
k

Pour dénoncer le harcèlement scolaire, une maman poste la photo de son fils de 12 ans dans son cercueil.

 

A Southaven, Mississippi, une mère de famille décide de dénoncer le harcèlement scolaire en postant sur Facebook la photo de son fils dans son cercueil. Harcelé à cause de son orientation sexuelle, le garçon de 12 ans s'est pendu.

Le 6 mars dernier, un jeune garçon de 12 ans s'est suicidé. Andrew Michael Leach s'est pendu dans le garage de son père, à Southaven, Mississippi. C'est son grand frère de 15 ans qui a retrouvé la dépouille de son frère. Quelques jours plus tard, sa mère a posté sur Facebook une photo de son fils, le jour de son enterrement, rapporte le Daily Mail. Le jeune homme repose dans son cercueil ouvert. Cheryl Hudson n'a pas fait cela dans le but de choquer mais d'alerter.

Elle raconte que son fils a été victime de harcèlement scolaire. Le petit avait révélé sa bisexualité et depuis la révélation, il était la cible de moqueries et d'actes de violence. La mère, très marquée, a souhaité interpeller les harceleurs pour leur montrer les conséquences des tourments infligés à son fils.

Dans une interview accordée à Metro, Cheryl Hudson explique que dans la lettre de suicide laissée par le jeune Andy, ce dernier confiait avoir pensé au suicide "pendant un certain temps". Bien sûr, Andy avait prévenu le corps enseignant. La mère raconte être allée à la rencontre des professeurs pour parler du harcèlement et des intimidations que subissait son fils, sans succès. "Les enfants ne peuvent même pas aller aux toilettes sans crainte", dénonce la mère de famille qui rappelle que ce n'est pas la première fois qu'un tel drame se déroule dans l'enceinte de l'école : "Il y a quelques années, une jeune fille s'est pendue à un château d'eau à cause de l'intimidation. Il y a eu plusieurs tentatives depuis avec d'autres enfants." Elle se souvient qu'un groupe d'enfants appelaient son fils : "le gros, le laid et le sans valeur". Il y a eu aussi des menaces physiques.

Le groupe suspecté d'avoir harcelé Andrew fait actuellement l'objet d'une enquête policière.

closer