Aller au contenu principal
d

Sénégal : 5 inspecteurs demis de leurs fonctions

 Après le scandale sur les intendants démis au profit des militants socialistes et le recyclage des responsables de la fraude du CREM en 2013, le ministre socialiste Serigne Mbaye Thiam entre dans la tanière des inspecteurs. L'inspecteur Ibra ndiaye directeur du CRFPE de Fatick, démis pour des raisons qu'il ignore explique.

 

 «  J'ai reçu des centaines de messages de solidarité sur la toile. Cependant je précise que je ne suis pas le seul directeur de centre à être remplacé pour n'avoir rien fait. Nous sommes 5 M. Bal, dr crfpe de Matam, M. Diao, dr crfpe de Tambacounda, M. Preira, dr crfep de Kolda et les deux directeurs des crfpe de Sédhiou et Ziguinchor » précise Ibra Ndiaye directeur du CRFPE de Fatick".

 

Il poursuit « Nous sommes tous titulaires de nos postes. Et que je sache chacun de nous accomplit correctement sa mission et certains m'ont fait part de leur étonnement face à une mesure arbitraire dont les motifs n'ont en aucune façon été précisés en amont par la hiérarchie ».

 

Il remercie aussi ses camarades du syndicat des inspecteurs de l'éducation, le SIENS, en particulier son SG Alcantarra Sarr qui a pris le dossier en main et s'est exprimé dans les médias sur l'injustice de cette mesure sans fondement valable.

 

« Je suis plus en vue certes, peut-être parce que plus actif et engagé sur les résraux sociaux. Cependant la dite mesure de remplacement aurait été prise bien avant la publication de mes interventions sur la toile. Ecrits qui n'engagent que moi et je l'assume avec fierté. En aucune façon mes idées et opinions ne peuvent engager mes quatre autres collègues directeurs de CRFPE qui ont été remplacés sans avoir rien fait et pour des motifs qui n'ont pas été non plus précisés et aucun de nous cinq n'a été l'objet d'une quelconque procédure disciplinaire » renchérit l’Inspecteur.

 

Et de signaler « Il est vrai que l'autorité exécutive a le pouvoir de nomination que personne ne lui conteste mais elle n'a pas respecté la procédure du mouvement interne des titulaires de poste comme elle l'a fait dans la mutation des inspecteurs d'académie (IA) et des inspecteurs départementaux de l'éducation et de la formation (IEF). Je suis plus visible et semble être l'agneau du sacrifice mais la mesure concerne cinq directeurs de CRFPE remplacés pour n'avoir absolument rien fait et rempliraient correctement leurs obligations professionnelles. Merci à tous, je conserve la même détermination et n'entends pas ramper ni faire de courbettes à qui que ce soit », IBRA NDIAYE, Inspecteur de l'éducation ex-directeur du CRFPE de Fatick, remplacé comme quatre autres de ses collègues titulaires et réguliers à leur poste.

BTnews