Aller au contenu principal
c

LE KHALIFE GÉNÉRAL DES MOURIDES SALUE L’ENGAGEMENT DES AUTORITÉS POUR LA RÉUSSITE DU MAGAL DE POROKHANE

Le khalife général des mourides, Serigne Mouhamadou Mountakha Bachir Mbacké, a salué, mardi, l’engagement des autorités administratives, des structures techniques et sécuritaires de la région de Kaolack (centre) dans l’organisation du 66ème magal de Porokhane, cérémonie religieuse dédiée à Mame Diarra, mère de Serigne Touba, fondateur de cette confrérie.

"Je sais tout ce que vous avez fait pour la réussite de cette manifestation. Je salue votre engagement et celui de vos collaborateurs aux cotés du comité d’organisation. Vous avez beaucoup travaillé. Je vous remercie et prie pour vous", a-t-il notamment déclaré en langue wolof, en s’adressant au gouverneur de la région, Al Hassan Sall.

Le guide religieux s’exprimait lors d’une audience accordée au chef de l’exécutif régional à la tête d’une délégation composée de responsables de la sécurité de la région et de membres du comité régional de développement (CRD) de Kaolack.

La rencontre s’est tenue à la résidence Mame Diarra Bousso à l’issue d’une réunion d’évaluation des engagements pris par les différents services de l’Etat et diverses autres structures dans le cadre de l’organisation de cette manifestation religieuse prévue jeudi prochain (22 février) dans cette localité du département de Nioro du Rip.

Un millier de gendarmes et plus de 600 éléments de la police seront mobilisés pour assurer la sécurité des milliers de fidèles attendus à cette manifestation religieuse. Ils vont sécuriser tous les axes menant à cette cité religieuse en partant de Kaolack et diverses autres localités, a indiqué le gouverneur Sall, lors de la réunion.

"Nous sortons de cette rencontre satisfait du niveau d’exécution des engagements et du degré d’implication de nos services à travers les actions entreprises par les responsables. Nous pouvons noter un niveau extrêmement élevé des réalisations de ces engagements", a-t-il souligné.

Le gouverneur de Kaolack a estimé que la couverture médicale du magal ne souffrira d’aucun manquement, en raison de la disponibilité du personnel, des moyens d’intervention et des médicaments.

Il a ainsi annoncé le déploiement d’une vingtaine d’ambulances et l’installation de postes médicaux avancés et la mise à disposition d’un camion médicalisé pour les besoins de la couverture par le ministère de la Santé et de l’Action sociale.

"Des dispositions particulières doivent être prises en relation avec l’OFOR (Office nationale de forages). Nous insistons, le président du comité d’organisation Serigne Bassirou Mbacké, avec nous, pour que les travaux et les opérations de remplissage des bassins et bâches à eau démarrent le plus rapidement possible", a-t-il indiqué.

La ville de Porokhane, située à une cinquantaine de kilomètres de Kaolack, s’apprête ainsi à célébrer la 66ème édition de cette manifestation religieuse consacrée à Mame Diarra Mbacké, la mère du fondateur du mouridisme.

Dans l’islam soufi sénégalais, Sokhna Mame Diarra (1833-1866), surnommée de son vivant la "voisine de Dieu" en raison de sa piété, fait partie des rares femmes à bénéficier d’une telle célébration.

La particularité de cette édition réside dans le fait que le nouveau Khalife général de la confrérie, Serigne Mouhamadou Mountakha Bachir Mbacké, est également khalife de la famille de Serigne Touba à Porokhane, dans le Saloum.

aps

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.