Aller au contenu principal
v

Le manque d’emploi oblige les jeunes diourbellois à se tourner au transport des motos jakarta

L’absence de débouchés à Diourbel, pousse de nombreux jeunes à pratiquer des activités qui ne collent pas à leur profil. Aujourd'hui,i nous constatons que beaucoup de diplômes sont dans les secteurs de transferts d’argent ou de transports avec les motos.

Mamy Diouf «pratiquement il n'y a que les motos Jakarta comme issue à Diourbel c'est pourquoi la majeure partie des jeunes l'exerce ». Toujours selon elle, c’est vraiment décourageant de terminer ses études et ne pas avoir une insertion.

Cependant,nous espérons qu’avec les chantiers de modernisation de la ville de Diourbel, des jeunes pourront trouver un travail. certains certifiés dans leur domaine, pourront aussi être embaucher ..