Aller au contenu principal
s

Vérité des faits sur les deux lotissements sous le magistère du maire de Malick Fall

Arrivée à la tête de la municipalité en 2014, L’équipe municipale de la commune de Diourbel dirigée par Malick Fall , a procédé à deux lotissements, l’un dans le quartier Cheikh Anta Mbacké et l’autre à Médinatoul. Ces derniers sont réservés en premier aux demandeurs de 2008 qui avaient payés leurs frais de bornages, dont 776 ont été recensés, a appris baoltimes de l’adjoint au maire en charge du foncier.

 

Selon ce dernier, c’est au total deux mille neuf cent vingt et deux (2922) parcelles lotissées dont mille huit cent dix (1810) à Médinatoul et mille cent douze(1112) à Cheikh Anta. « Sur les personnes de 2008 à recaser, 707 ayant droit ont amené leur quittance. Alors, trois cent quatre (304) parcelles ont été attribué dans la zone de Médinatoul et quatre cent trois( 403) personnes ont bénéficié de terres au quartier Cheikh Anta » renchérit Moustapha Mbaye.

 

Interpellés sur le reste des parcelles estimées à deux mille deux cent quinze ( 2215) , notre interlocuteur révèle que pour pouvoir procéder à ces lotissements, c’était vraiment la croix et la bannière « Les occupants de ces terres avaient refusé , il a fallu même entamer des négociations avec eux. Pour le lotissement de Malick Tine, plus de la moitié des parcelles ont été affecté aux détenteurs des champs. Idem aussi à Cheikh Anta »a fait savoir M. Mbaye.

 

Et de pour terminer même dans le cadre du partenariat avec nafoore, avec des lotissement aménagés, viabilisés, avec eau, électricité et voirie, l’objectif de mille ( 1000) parcelles que la mairie leur devait , ces derniers ont finalement reçu 473 parcelles.

Diourbel , le 25 juillet 2020 - par M.S